• Ou les secrets de beauté du XVIIIème siècle ....

    Je suis allée voir une expo sur la toilette au 18ème siècle,
    et je vous livre les recettes de beauté de ce siècle ...
    Ces recettes sont extraites du livre de pierre joseph buc'hoz : "toilette de flore"
    pour les adorables qui ont le temps !!!!!


    Les ingrédients sont, pour la plupart, à chercher sur internet je pense, donc celles qui peuvent nous aider à trouver les ingrédients sont les bienvenues !!!

     

                                                                 

     

    Recette 1:

    BAIN AROMATIQUE
    Faites bouillir dans suffisantes quantité d'eau de Rivière, une ou plusieurs des plantes suivantes:
    laurier, thym, romarin, serpolet, origan, marjolaine, lavande, l'aurone, l'absinthe, le pouliot, basilique, le baume, la menthe sauvage, l'hyssope, des roses, oeillets, giroflée, mélisse, anis, fenouil, et plusieurs autres herbes qui ont une odeur agréable.
    Quand on aura passé les plantes, on ajoutera à l'eau un peu d'eau de vie simple, ou d'eau de vie camphrée.
    Ce bain est excellent pour fortifier les membres, dissiper les douleurs qui proviennent d'une cause froide, augmenter la transpiration, et faire exhaler au corps une odeur agréable!

     

                                                                   

    Recette 2:

    BAIN DE BEAUTE
    Prenez 2 livres d'orge mondé, 1 livre de ris, 3 livres de lupin pulvérisé, 8 livres de son, 10 poignées de bourrache et de violier;
    Faites bouillir dans une quantité suffisante d'eau de fontaine ....
    Il n'y a rien qui nettoye et adoucisse la peau comme ce bain !!!

     

                                                

     

    Recette 3:
    RECETTE EXCELLENTE POUR DEHALER LE TEINT
    On peut le soir en se couchant écraser quelques fraises sur son visage, les laisser sécher pendant la nuit, et le landemain matin se laver avec de l'eau de cerfeuil.
    Alors la peau devient fraîche, belle et luisante!

     

                       

     

    Recette 4 :
    LUSTRE ADMIRABLE POUR LA PEAU
    Il faut prendre parties égales de suc de limon et de blancs d'oeufs, bien battre le tout ensemble, dans un pot de terre vernissé, que vous mettrez sur un feu doux : remuez toujours avec une spatule de bois, jusqu'à ce que le tout ait pris une consistance à peu près comme celle du beurre;
    Réservez pour l'usage, et avant de vous en servir vous pourrez y ajouter l'essence odoriférante que vous aimerez le mieux.
    Il sera utile encore avant de s'en oindre le visage, de se nettoyer avec une eau de ris, c'est un des meilleurs moyens pour se rendre la face belle, brillante et polie.

     

                                 

     

    Recette 5:
    POMMADE CONTRE LES RIDES DU VISAGE
    Prenez 6 oeufs frais, faites les durcir, ôtez-en les jaunes, et mettez en leur place de la myrrhe et du sucre candy en poudre, parties égales : rejoignez les oeufs et les exposer sur une assiette devant le feu, il en sortira une liqueur que vous incorporerez avec une once de graisse de porc.
    Il faut s'en mettre les matins, la laisser sécher, et puis s'essuyer.

     

                                           

     

    Recette 6:
    OPIAT POUR BLANCHIR LES DENTS
    Prenez de la gomme Lacque, du corail préparé, du sang de dragon, du cachou, de chacun une once, 
    de la cannelle, du gérofle, de la racine de pyrêtre, de chacun 6 gros, 
    du santal rouge, de l'os de sèche, des coquilles d'oeuf calcinés, de chaque 4 gros,
    du sel marin décrépité, un gros,
    le tout mis en poudre fine, mêlez dans un mortier de marbre avec suffisante quantité de miel rosat.

                                          

                                          

     

    Recette 7:
    POUDRE PARFUMEE
    Prenez une livre d'iris de florence, 2 onces de benjoin, 1 livre de roses sèches, une once de storax, une once et demie de santal-citrin, deux gros de cloux de gerofle, un peu d'écorce de citron;
    Pilez dans un mortier et ajoutez 20 livres d'amidon en poudre;
    Passez par un tamis fin et colorez cette poudre comme il vous plaira !

     

                                         

     

    Le sang-dragon est connu depuis l'Antiquité. Les Grecs, les Romains et les Arabes l'utilisaient comme teinture ainsi que pour ses propriétés médicinales et il a été décrit par Dioscoride et d'autres auteurs anciens. Le sang-dragon des Romains était probablement tiré de la base des feuilles du Dracaena cinnabari.
    Plus récemment, le Daemonorops draco, un palmier grimpant originaire de Sumatra et de Bornéo, ainsi que quelques espèces voisines, ont largement remplacé les Dracaena comme source de sang-dragon.
    D'autres espèces végétales, appartenant aux genres Croton et Pterocarpus produisent une résine similaire et sont également exploitées pour la production de sang-dragon.

    Sang-dragon est une substance résineuse rougeâtre obtenue à partir de diverses espèces végétales des genres Dracaena, Daemonorops, Croton et Pterocarpus.

    Il est utilisé comme pigment dans la préparation de vernis et d'encres. On l'utilise entre autres pour vernir les violons. Il est aussi utilisé pour teindre le marbre et le plâtre ainsi que pour la photogravure et l'émaillage. La médecine traditionnelle chinoise l'emploie pour contrôler la douleur et les saignements et pour aider à cicatriser les blessures et les contusions.

     

                                                      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :